Reconversion professionnelle sans perte de salaire

Cet article a été mis à jour le 20 février 2023

De nombreuses personnes restent dans un domaine parce qu’elles ont atteint un salaire confortable et un ensemble d’avantages sociaux qu’il est difficile de sacrifier. Cette combinaison peut facilement persuader une personne de faire face au malheur, à l’insatisfaction ou aux frustrations de son entreprise ou de son rôle actuel au lieu de chercher une nouvelle opportunité.

Nous sommes ici pour vous dire que vous pouvez effectuer reconversion professionnelle sans perte de salaire et que vous ne devriez jamais avoir à sacrifier un chèque de salaire pour votre bien-être émotionnel.

Près de la moitié des personnes changent radicalement de domaine professionnel à un moment donné de leur vie professionnelle. Pour certaines personnes, ce changement entraînera certainement une réduction de salaire.

Pour d’autres, leur taux horaire peut augmenter mais le nombre d’heures travaillées diminuer et pour d’autres encore, les changements de salaire peuvent être légers.

Cependant, cela dépend en grande partie du type de reconversion professionnelle que vous faites et de la raison de ce changement. Nous conseillons toujours aux gens de commencer par choisir le type d’emploi ou d’environnement dans lequel ils aimeraient travailler.

Ensuite, vous pouvez utiliser ce guide pour vous aider à faire la reconversion professionnelle sans perte de salaire dont vous avez besoin.

Reconversion professionnelle sans perte de salaire

Faites une auto-évaluation

Avant de se lancer dans une reconversion professionnelle, il est important de faire une évaluation de soi-même. Cette évaluation permet de mieux comprendre ses motivations, ses intérêts, ses compétences et ses valeurs.

Pour cela, il est possible de réaliser un bilan de compétences, un test d’orientation professionnelle ou encore de mener une réflexion personnelle approfondie. Il est également important de bien identifier les métiers ou les secteurs d’activité qui correspondent à ses aspirations et à ses compétences.

Cette étape d’auto-évaluation permet de mieux cibler les formations ou les expériences professionnelles à acquérir pour mener à bien sa reconversion.

Voici une méthode en plusieurs étapes pour faire une auto-évaluation avant une reconversion professionnelle :

  1. Faire une liste de ses compétences et de ses expériences : Commencez par énumérer toutes les compétences et les expériences que vous avez acquises au cours de votre vie professionnelle, même si elles ne sont pas liées à votre domaine actuel.
  2. Identifier vos forces et vos faiblesses : Analysez vos compétences et expériences pour identifier vos forces et vos faiblesses. Vous pouvez également demander l’avis de personnes de confiance.
  3. Analyser votre personnalité : Réfléchissez à votre personnalité, vos valeurs, vos motivations et vos intérêts. Cela vous aidera à identifier les domaines professionnels qui vous conviennent le mieux.
  4. Faire des recherches sur les métiers qui vous intéressent : Explorez les différents métiers qui pourraient correspondre à vos compétences, vos intérêts et votre personnalité. Recherchez les exigences en matière de formation et d’expérience, les perspectives d’emploi, les salaires, etc.
  5. Évaluer vos ressources financières : Avant de vous engager dans une reconversion professionnelle, évaluez vos ressources financières pour déterminer si vous pouvez vous permettre de suivre une formation ou de changer de carrière sans perte de salaire.
A lire aussi :  Comment se reconvertir ?

En suivant ces étapes, vous serez mieux préparé pour vous lancer dans une reconversion professionnelle réussie.

Identifiez les options de carrière possibles

Lorsque vous êtes à un tournant de votre carrière, il est important d’examiner toutes les options possibles avant de vous engager dans une reconversion professionnelle. Que vous soyez à la recherche d’un nouveau défi, que vous souhaitiez changer de secteur ou que vous ayez simplement besoin de redéfinir votre trajectoire professionnelle, il est essentiel de bien réfléchir à vos options avant de prendre une décision.

Il existe plusieurs méthodes pour identifier les options de carrière possibles. Voici quelques-unes d’entre elles :

  1. Faire un bilan de compétences : cela consiste à identifier ses forces et ses faiblesses, ainsi que ses intérêts professionnels.
  2. Utiliser des outils en ligne : il existe de nombreux tests et questionnaires en ligne qui permettent de mieux se connaître sur le plan professionnel.
  3. Rechercher des informations sur les métiers : il est important de se renseigner sur les différents métiers qui existent, notamment sur les compétences et les formations nécessaires pour les exercer.
  4. Demander l’avis de son entourage : les amis et la famille peuvent avoir une vision différente de nos capacités et peuvent nous aider à identifier des options de carrière possibles auxquelles nous n’aurions pas pensé.
  5. Participer à des événements professionnels : assister à des salons de l’emploi ou à des conférences peut aider à se familiariser avec différents secteurs d’activité et à nouer des contacts dans le domaine qui nous intéresse.

Établissez un plan de transition pour une reconversion professionnelle sans perte de salaire

Si vous envisagez une reconversion professionnelle, il est important de planifier et de mettre en place une stratégie pour atteindre votre nouvel objectif.

A lire aussi :  TOP 20 des emplois les mieux rémunérés pour une reconversion professionnelle

Cela implique la création d’un plan de transition qui détaille les étapes à suivre pour changer de carrière, y compris l’identification de vos forces et de vos faiblesses, la recherche de domaines d’activité compatibles avec vos compétences et intérêts, ainsi que le développement de nouvelles compétences et la constitution d’un réseau professionnel dans votre nouveau secteur d’activité.

Voici une méthode générale pour faire un plan de transition pour une reconversion professionnelle :

  1. Déterminez vos objectifs : Avant de commencer votre plan de transition, déterminez les objectifs que vous souhaitez atteindre avec votre reconversion professionnelle. Cela peut inclure des objectifs financiers, des objectifs de développement de compétences, des objectifs de satisfaction professionnelle, etc.
  2. Identifiez les compétences nécessaires : Identifiez les compétences requises pour réussir dans votre nouveau domaine d’activité. Cela peut impliquer de faire des recherches sur les compétences nécessaires pour les emplois que vous visez, de parler avec des professionnels du secteur, de participer à des formations, etc.
  3. Déterminez les obstacles et les solutions : Identifiez les obstacles qui pourraient entraver votre transition professionnelle et réfléchissez aux solutions possibles. Ces obstacles peuvent inclure des problèmes financiers, des contraintes de temps, des problèmes de mobilité, des obligations familiales, etc.
  4. Créez un plan d’action : Une fois que vous avez identifié vos objectifs, les compétences nécessaires et les obstacles, créez un plan d’action. Ce plan devrait inclure des étapes concrètes que vous pouvez suivre pour atteindre vos objectifs, telles que des formations à suivre, des réseaux professionnels à intégrer, des stages à effectuer, etc.
  5. Évaluez et ajustez votre plan : Évaluez régulièrement votre plan de transition pour vous assurer que vous progressez vers vos objectifs. Si nécessaire, ajustez votre plan en fonction de vos besoins et de vos circonstances.

En suivant ces étapes, vous pouvez créer un plan de transition solide pour votre reconversion professionnelle.

5 étapes pour une reconversion professionnelle sans perte de salaire

1. Créez une liste de rêves d’emploi

Si votre objectif principal est de maintenir votre salaire actuel et d’évoluer dans un domaine différent, le meilleur point de départ est d’utiliser l’outil de découverte des salaires de Glassdoor pour vérifier les salaires des emplois qui vous intéressent. Créez une liste des domaines d’emploi qui vous intéressent et qui répondent à vos exigences salariales.

Vous devrez peut-être faire preuve de créativité. Par exemple, si vous avez occupé un poste bien rémunéré dans une entreprise, mais que vous vous sentez appelé à aider les autres par le biais de l’éducation, vous devrez peut-être examiner les possibilités d’enseigner au niveau universitaire ou rechercher votre rôle actuel en tant que poste administratif au sein de districts scolaires ou d’établissements d’enseignement supérieur. Il est très peu probable que vous répondiez à vos attentes salariales en cherchant un emploi d’enseignant débutant, il est donc nécessaire de sortir des sentiers battus.

A lire aussi :  6 conseils pour trouver un emploi sans diplôme

2. Concentrez-vous sur les compétences transférables

La clé de toute reconversion professionnelle changement de carrière est de considérer votre expérience en dehors de la perspective de votre rôle actuel. Vous avez probablement acquis un certain nombre de compétences clés au cours de votre carrière qui peuvent s’appliquer à des dizaines d’autres domaines. Les compétences facilement transférables sont les suivantes :

  • L’empathie
  • Fiabilité
  • Curiosité
  • Souci du détail
  • Travail d’équipe
  • Communication
  • Adaptabilité
  • Créativité
  • Hiérarchisation des priorités
  • Organisation
  • Délégation

Cette liste n’est pas exhaustive ; si vous avez besoin d’une liste plus détaillée de compétences, CV Wizard est une excellente ressource.

3. Ne sautez pas votre lettre de présentation

Puisque votre CV ne mettra pas en évidence les postes dans le nouveau domaine ou secteur que vous convoitez, vous devez expliquer pourquoi vous êtes le meilleur candidat dans une lettre de motivation ou un CV. Considérez votre lettre d’accompagnement comme votre récit personnel expliquant pourquoi vous voulez faire ce changement et comment vous avez les compétences de base nécessaires pour effectuer le travail efficacement. Utilisez également cet espace pour mettre l’accent sur vos compétences transférables.

4. Positionnez votre CV

Même si vous n’avez pas l’expérience exacte, assurez-vous de trouver les points communs entre votre expérience et ce que le poste exige. Lorsque vous trouvez ces points communs, ajoutez-les à votre CV en utilisant le même langage que celui utilisé dans l’offre d’emploi afin d’exprimer clairement le lien. Ces liens seront probablement liés à des compétences non techniques telles que le leadership, la gestion du temps, le souci du détail, etc.

5. Comblez les lacunes en matière d’expérience

Y a-t-il des lacunes évidentes entre les compétences décrites dans votre CV et les exigences de l’offre d’emploi ? Il est important de les souligner et de trouver un moyen de combler ces lacunes. Vous pouvez par exemple étoffer la partie de votre CV consacrée à la formation en y ajoutant des cours liés à ces domaines de compétences. Vous pouvez aussi vous appuyer sur des activités bénévoles qui correspondent à ces compétences. N’ayez pas peur de trouver des moyens créatifs de montrer que vous avez exactement ce qu’il faut pour réussir dans ce rôle.

Abdellah
Abdellah

Je m'appelle Abdellah. Au cours des 8 dernières années, j'ai aidé des freelances, startups et entreprises à maximiser leurs revenus grâce à des stratégies rentables.

WEB MENTOR : Consultant et formateur
Logo
Mon panier